All Posts By

Jeanne POMA

Pourquoi faire appel à un rédacteur web ?

By | Non classé | No Comments

Pour le site web de votre entreprise, un contenu de qualité est indispensable dans votre plan de communication. Les moteurs de recherches accordent de plus en plus d’importance aux contenus. C’est pourquoi il vous faut un rédacteur qui connaisse les règles de référencement. L’objectif du rédacteur web ou du copywriter est de produire des textes qui attireront votre cible, vos futurs clients mais qui seront aussi optimisés pour les robots.

Voyons quels sont les avantages d’un bon rédacteur et pourquoi il est essentiel pour votre entreprise :

Un bon rédacteur vous démarque face à la concurrence grâce à un contenu de qualité

Le rédacteur web a l’habitude de travailler avec les moteurs de recherche. Il pourra donc vous trouver les mots qu’il faut pour que votre information apparaisse de manière plus importante sur le web. La toile demande une dynamique précise et une fluidité qui n’est pas la même que dans la presse. Ainsi, avec ce type d’expert, vous pourrez donner un vrai coup de pouce à vos ventes et à votre e-réputation.

Le rédacteur web connait son métier et consacre du temps à développer son expertise. Il a un savoir en SEO mais aussi une qualité de rédaction.

Vous gagnez un temps précieux

Pourquoi vous torturer à essayer de trouver le bon mot ? Le copywriter fera des recherches. Il vous posera quelques questions sur vos intentions et votre cible et le tour sera joué. Il vous proposera un texte pertinent, documenté et vous pourrez ainsi vous concentrer sur ce qui vous plait vraiment : votre activité.

Un bon rédacteur parle à votre cible

Pour éviter que vos communications ne se perdent dans le vide, un professionnel de la rédaction s’adresse directement à vos clients. Il trouve ce qui les touche, utilise des références. Il parle de ce qui les intéresse, de ce qui va susciter en eux l’envie d’en connaitre plus sur votre marque. Il met en avant les informations avec un texte adapté.

Vous faites confiance à un professionnel

Expert de la communication et du marketing, le rédacteur peut aussi vous aider à mettre en place un calendrier éditorial. Cet outil permet de définir quel type d’informations diffusé au bon moment.

Pour chaque élaboration d’un nouveau produit, pour Noël ou pour la rentrée des classes, le blog de votre entreprise pourra être animé. Et un blog régulier, c’est un blog remarqué par Google. Un bon rédacteur web ne sera jamais à court d’idées pour vous proposer un nouvel article.

Une maîtrise de la langue et de la synthèse

Pour la crédibilité de votre entreprise, vos communications doivent apparaitre dans une grammaire et une syntaxe irréprochables. Un rédacteur web soigne cet aspect de son métier. Parce qu’il est amené à traiter de nombreux sujets, il faut régulièrement des recherches pour documenter ses articles. Devant cette masse d’information, il doit faire preuve de discernement mais aussi d’un esprit de synthèse développé.

 

Vous êtes à la recherche d’un rédacteur web pour votre blog, les pages de votre site web, une newsletter ou pour toute autre communication pour votre entreprise ?

Contactez Mots et Tendances ! Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions et de vous proposer  un projet de rédaction.

Comment faire une publication parfaite sur Instagram ?

By | Non classé | No Comments

Vous utilisez Instagram et vous avez besoin de conseils ? Sachez qu’avec une publication soignée, vous avez toutes les chances d’améliorer l’engagement de votre communauté.

Le réseau social se met régulièrement à jour et il est essentiel de bien savoir s’adapter.

Voici quelques astuces :

1. Pensez à ajouter une localisation à votre photo

Les posts qui ont une localisation assurent une augmentation de 79 % à leur engagement !
Les entreprises qui ont une adresse ont tout à gagner à ajouter la localisation.
Les entreprises en ligne peuvent jouer avec une zone ou un endroit qui rassemble leurs clients.

2. Soignez vos photos

Vous n’êtes pas photographe ? Il existe des petits conseils pour faire des photos du tonnerre :
Les photos doivent être claires. Évitez le flou sauf si c’est vraiment un effet recherché.
Recherchez la lumière naturelle ou utilisez un flash de qualité.
Mettez en scène vos produits mais n’en faites pas trop. C’est votre produit que vous mettez en valeur, ne les distrayez pas.
Vous pouvez ajouter un message mais pas plus de quelques mots.

3. Attention au texte sous votre image

Seulement 150 caractères seront visibles avant le fameux «lire plus». Veillez donc à saisir votre audience dès le départ avec des mots choisis. Vous pourrez ainsi attirer le lecteur et l’inciter à lire plus.
Posez une question à laquelle il est facile de répondre. Cela encourage votre public à répondre.
Terminez par un «call to action» : encouragez vos lecteurs à cliquer sur un lien dans la bio qui les mènera vers votre site ou le produit de votre photo. Cela peut aussi être un lien vers une page d’inscription à votre newsletter.

4. Sélectionnez vos hashtags

Ajoutez directement une trentaine d’hashtags pertinents à la fin de votre publication. Décrivez ce que présente votre photo mais aussi la catégorie dans laquelle vous situez votre marque. Instagram fera alors parvenir votre photos à tous les utilisateurs à la recherche de votre produit.

Vos hashtags seront cachés par les commentaires sauf si l’utilisateur Instagram clique sur «lire plus».

5. et enfin les commentaires !

Répondez personnellement à tous les commentaires pour garder la publication active. Le commentateur se sent valorisé et votre capital sympathie augmente. Cela encouragera d’autres utilisateurs Instagram à commenter vos prochaines publications.

Epinglez et partagez cet article sur Pinterest :

Où et quand poster sur les réseaux sociaux ?

By | Stratégie | No Comments

Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus importante dans nos vies. Que ce soit bien ou non, nous pourrons y revenir. Mais la question qui revient le plus souvent pour les communnity manager, c’est où et quand poster pour être le plus efficace ? Les règles et les publics sont différents. Et vous cherchez à toucher un maximum de monde dans votre cible en un minimum de temps. Il faut donc frapper juste et fort.

Observons ensemble chacun des réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Pinterest, …) et voyons la meilleure méthode pour augmenter l’impact de vos publications et ainsi de votre communication.

L’indémodable Facebook

Ce réseau a une importance capitale car ses utilisateurs sont engagés. Vous allez y trouver le plus de monde et vos « fans » porteront une attention particulière à vos produits. Il vaut donc mieux espacer vos publications et privilégier un contenu de qualité.

Fréquence : entre 3 et 8 fois par semaine

Quand poster sur Facebook ? le vendredi à 15h ou le dimanche.

Twitter, entre partages et stratégies

Moins important que Facebook, il compte néanmoins de très nombreux utilisateurs. Le partage sur ce réseau est plus important grâce aux conversations rapides.

Fréquence : minimum 5 fois par jour.

Quand poster sur Twitter ? Autour de 12h, 17h et 18h. En B2B, préférez poster en semaine.

Pour les blogs et les produits tendances, Instagram

La jolie petite application compte aujourd’hui 11 millions d’utilisateurs. Mais avec ses stories et ses nouveaux algorithmes, difficile de s’y retrouver.

Misez ici sur la qualité de vos photos et de vos filtres ainsi que sur la régularité. Limitez vos hashtags à 20 noms et faites des essais dans votre domaine. Ceux qui ont le plus de succès ? #travel #food ou #fall. Les filtres les plus prisés sont Valencia, Rise et MyFair.

Quand poster sur Instagram ? Autour de 17h en semaine et la nuit le week-end. Mais il existe des moments privilégiés : Le lundi soir, le mardi 15h, le mercredi 17h, le jeudi à 13h et le vendredi à 13h.

Le réseau professionnel LinkedIn

Très utile pour se créer un réseau professionnel et pour publier les nouveautés sur sa société et sur le monde du travail.

Quand poster sur LinkedIn ? Le mardi, le mercredi et le jeudi sur le chemin du travail : entre 8h30 et 9h30 puis entre 17h00 et 19h00.

Le réseau qui monte : Pinterest

Que ce soit pour vos nouveaux produits ou vos articles de blogs, Pinterest est LE réseau qui monte en ce moment.

Privilégiez des photos verticales avec des graphismes sympas et accrocheurs.

Quand poster sur Pinterest ? Le samedi matin quand vos clients ont du temps pour des idées créatives, des recettes ou des rêves de voyages.

Google +…

Bon franchement plus personne ne va sur ce réseau mais il a toujours une valeur importante pour Google et donc pour votre référencement. Ajoutez-donc des termes optimisés qui relieront le produit à votre entreprise.

Fréquence : entre 3 et 10 fois par semaine.

Quand poster sur Google + ? en semaine, le matin.

Et vous quels sont les heures où vous postez le plus ?

 

Vous avez besoin d’un conseil en Community Management ? Faites appel à Mots et Tendances !

Epinglez et partagez sur Pinterest :

Le Salon SME : pourquoi y participer ?

By | Actualités | No Comments

Le Salon SME, c’est plus de 200 experts réunis pour 2 jours, 180 exposants et 200 conférences et ateliers pour booster votre entreprise. L’agence Mots et Tendances vous parle de ce salon qui aura lieu au Palais des congrès les 25 et 26 septembre prochain.

Des conférences où l’on pose de vraies questions

« Entreprenez votre vie », le « portage salarial », … Ce sont des sujets que l’on trouve de plus en plus sur Internet mais dont on a rarement l’occasion de débattre. C’est pourtant lors de ces conférences que les experts peuvent apporter leurs témoignages. Ils peuvent ainsi donner envie aux petits entrepreneurs de se lancer et de faire évoluer leurs sociétés.

Aujourd’hui, il y a 1.200.000 auto-entrepreneurs en France. Il faut valoriser ces talents et encourager les initiatives. Des projets comme « les zèbres » ou la maison des citoyens proposent des solutions. En septembre 2016, Alexandre Jardin était au salon à Paris. Il a alors pu en parler et présenter des solutions concrètes.

Le Salon permet aussi de donner des astuces et de faire connaître des réseaux dans lesquels les indépendants pourront s’épanouir.

Des ateliers utiles pour les petits entrepreneurs

Le salon est ponctué de petits ateliers de 15 minutes répartis selon différentes thématiques. Ils permettent d’apporter des astuces concrètes et précises sur des sujets. On retiendra de la dernière édition : améliorer votre site internet, transformer vos clients en prospects, trouver des financements, booster son chiffre d’affaire, …

Des contacts directs avec des experts inventifs

180 exposants ! Grâce à eux, l’auto-entrepreneur qui se rend sur le salon pourra connaître les dernières nouveautés sur le marché. Il pourra aussi comparer les offres et les solutions qui l’aideront à développer son entreprise. C’est l’occasion de prendre des rendez-vous et de s’inscrire à des conférences futures. C’est un moment pour échanger avec des personnes qui font le même métier.

Le Salon SME, c’est aussi une librairie avec des ouvrages de références et pratiques pour les créateurs d’entreprise. C’est également des phares sur certains sujets comme les succès des femmes créatrices d’entreprise.

Une journée consacrée aux femmes entrepreneures

Pour favoriser les échanges et accompagner les femmes dans leurs projet, une journée de conférences est donnée aux femmes qui se lancent dans l’entreprenariat.

Ce sera l’occasion de parler de création et de développement d’entreprise ; d’échanger avec des experts et des autres entrepreneurs mais aussi de développer votre réseau.

 

Alors, rendez-vous les 25 et 26 septembre ?

Inscrivez vous ici !

Comment créer une stratégie de contenu pour engager ses clients ?

By | Stratégie | No Comments

Votre entreprise possède un site web ? Vous cherchez à l’améliorer ? Le contenu de vos pages doit être engageant pour vos clients et vos lecteurs. Il doit être étudié pour intéresser votre public cible et le mobiliser. Vous gagnerez ainsi en expertise et vous augmenterez votre portefeuille client.

1. Comment définir sa stratégie de contenu ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour présenter votre expertise : un livre blanc complet, des articles sur le blog, une newsletter, … Tous ces contenus composeront votre stratégie de contenu. L’important est surtout de les inscrire dans une stratégie globale. Un contenu qui pourra être réutilisé vous permettra d’optimiser vos investissements en temps et en formations.

Dans votre choix de contenu, gardez à l’esprit qu’il faut créer de la valeur. On ne créée pas pour créer. Pour que l’internaute soit engagé, il faut qu’il y trouve un intérêt.

Avec votre contenu, vous investissez dans le long terme. Un article peut avoir au moins 7 vies : le blog, le moteur de recherche, la presse, les réseaux sociaux, la newsletter, une deuxième utilisation dans les réseaux sociaux, la création d’un livre blanc ou d’une infographie. Vous toucherez ainsi des personnes qui sont intéressées par des supports différents et donc plus de monde. Une infographie aura par exemple plus d’impact sur Pinterest.

2. Quel engagement attendez-vous ?

L’engagement s’adapte à son objectif. Tout dépend de ce que vous attendez : vous souhaitez obtenir plus de clients, des avis sur les réseaux sociaux, des invités à votre événement, des adresses mails pour votre newsletter, des clics ?

Vous adapterez vos contenus en fonction de votre objectif et de l’engagement que vous espérez.

3. Déclinez vos contenus selon votre cycle de vente

Chaque étape de votre cycle de vente a des exigences. Selon celle que vous souhaitez mettre en évidence, vos contenus devront s’adapter.

Pour la phase de prospection, identifier vos clients cibles. Trouvez ensuite les sujets qui les intéresseront le plus. Posez-vous la question : quels sont leurs besoins précis ?

Pour la phase de négociation, vous vous intéresserez aux commentaires des gens, aux interactions que vous avez avec eux. Peut-être vous feront-ils eux-mêmes des recommandations.

Pour la phase de closing, voyez si votre article l’intègre bien. Est-ce que la solution, l’expertise que vous apportez entre bien dans la sphère.

Il faut donc trouver le bon mélange dans ses contenus et correspondre à toutes les étapes. Les clients cherchent des solutions qu’il faut que vous leur apportiez. Au plus le problème est difficile, au plus vous serez intéressant.

4. On se lance dans la stratégie de contenu !

4.1. Définir sa cible marketing, définir ses persona

Pour écrire un contenu utile à vos lecteurs, il vous faudra d’abord les identifier. Votre cœur de cible doit être défini de la manière la plus complète possible avec une description, un ton pour s’y adresser, des attentes, des besoins,… et pourquoi pas un nom. Au plus vous serez précis, au plus vous aurez des facilités à vous adresser à eux.

Pour vous aider à définir votre cible, consultez cet article.

4.2. Créer sa charte éditoriale

Une fois que vous aurez défini les attentes et les besoins de votre cible, vous pourrez créer une liste de sujets à même de l’intéresser. Ces sujets s’articuleront autour de thèmes et de mots clés. Ils constitueront ce que les internautes vont rechercher sur le moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

Cette liste de thème pourra être déclinée pour définir un plan de publication et un calendrier. Essayez d’être régulier dans vos publications. N’hésitez pas à faire du storytelling.

4.2. Créer ses contenus

La rédaction de contenu est le travail le plus long puisqu’il faudra dérouler la charte éditoriale et convenir à votre cible.

Choisissez des sujets qui conviendront à plusieurs persona de votre cible. Par exemple, « les 5 recettes gagnantes du world academic café ». C’est un sujet innovant et d’actualité. Il intéressera à la fois le particulier et le professionnel du café si vous êtres un vendeur de café.

Pour créer vos contenus, je vous propose la stratégie suivante :

  1. S’interroger sur ce qui intéresse mon client
  2. Rechercher les mots clés pour l’optimisation
  3. Rédiger son expertise
  4. Faire des recherches
  5. Ecrire l’article
  6. Travailler l’optimisation

5. Analysez vos résultats

En fonction de vos objectifs et de vos attentes, vous mettrez en place des indicateurs de performances. Par exemple, le nombre de pages vues, les demandes de contacts, les clics sur un lien, … Il vous faudra penser macro et micro. Vous analyserez les réseaux mais aussi les lectures de vos newsletters.

Plusieurs outils vous permettront d’étudier vos résultats : Google Analytics, des outils emailing comme mailshimp, facebook analytics, etc.

Après votre analyse, mettez en place des mesures correctrices. Cette réflexion doit être régulière. Tous les 5-10 articles, remettez-vous en question. Peut-être vous êtes-vous trompé sur un article ou dans la stratégie à adopter face à votre cible.

Source : Conférence d’Eric Kolmeshlag, Directeur de projet chez Pullseo, février 2017.

Votre entreprise possède un site web ? Vous cherchez à l’améliorer ? L’équipe de Mots et Tendances est là pour vous conseiller et vous proposer du contenu engageant ! Contactez-nous !

Vous avez aimez cet article ? N’hésitez pas à le partager et à vous inscrire à notre newsletter.

Comment définir sa cible marketing ?

By | Actualités | No Comments

Votre entreprise est à la recherche de nouveaux clients. Pour cela, votre prospection doit être adaptée. Entreprendre sans définir une stratégie marketing représente pour vous un risque de perte de temps et d’argent. Il est donc important que vous définissiez avec soin votre cible marketing pour pouvoir agir en conséquence.

Pourquoi est-il important de trouver la cible marketing de mon entreprise ?

Vous produisez un produit ou un service. Celui-ci convient à certaines personnes, certains groupes de personnes ou certaines entreprises en particulier. Cet ensemble constitue votre cible. Pour les toucher directement et ainsi gagner du temps, de l’énergie et de l’argent, il vous faudra la toucher le plus rapidement possible et de la manière la plus efficace qui soit.

Vous devez donc identifier les personnes qui composent votre cible et au besoin les segmenter. Chaque segment, chaque type est appelé « persona ». Cette définition vous permettra d’adapter votre stratégie de communication et votre production. Par exemple, vous éviterez de perdre votre temps à écrire un article sur les voyages avec bébé si votre public cible est composé en grande majorité de voyageurs de l’extrême, amateurs de sports de glisse.

Au plus vous deviendrez expert dans votre niche, au plus celle-ci vous reconnaitra comme tel dans la communauté. Vous gagnerez ainsi clients et crédit.

Qu’est-ce qu’un persona ?

Le persona est donc votre client type. C’est celui qui achètera votre produit ou service parce que cela comble un besoin chez lui ou que cela lui plait.

Dans votre portefeuille de clients potentiels, définissez au maximum 3 à 4 personas. Si vous en recensez plus, c’est qu’il vaudrait peut-être mieux diversifier votre catalogue car votre communication sera trop large et vos clients vont s’y perdre.

Votre persona va vous permettre de définir votre stratégie commerciale et donc des scénarios de communication et de vente. Il faut donc que vous soyez le plus complet possible dans la description de ces personnages. Pour chacun, donnez-lui les caractéristiques dont vous aurez besoin pour l’identifier et l’attendre : nom, avatar, habitudes, métier, objectifs, quel langage, le ton pour s’adresser à lui, ses attentes, ses besoins, ses moments de disponibilités, son âge … Ces clients potentiels peuvent évoluer dans le temps.

Exemple de persona 1 : Le torréfacteur de café local. Il offre des saveurs inédites et traditionnelles. Son directeur de la communication sera uniquement connecté aux heures de travail. Il aime les mails et dispose d’un téléphone et d’un pc. Mais il préfère les contacts physiques. Il est à la recherche de choses innovantes.

Exemple de persona 2 : Marc, buveur d’expresso. Il aime changer de café à chaque tasse. Il a du pouvoir d’achat et aime partager son savoir sur le café.

Au plus votre description est précise, au plus vous aurez facile pour vous adresser à eux.

5 étapes pour définir son persona

Il y a plusieurs questions à vous poser pour obtenir une description complète et efficace de votre clientèle.

Premièrement, observez vos clients actuels, les lecteurs de votre blog si vous en avez un et vos partenaires. Faites éventuellement des catégories parmi eux. Quels sont leurs âges ? Quelle est leur situation géographique ? Est-ce que votre public se compose principalement de médias, de consommateurs ou d’entreprises ? Est-ce qu’il s’agit de public ou du privé ?

Analysez leurs besoins : Quels sont les besoins auxquels vous apportez une réponse ? Est-ce que votre produit améliore leur bien-être ?

Analysez ensuite les détails de vos clients type : S’il s’agit d’une entreprise, étudier sa taille, le nombre d’employés, le chiffre d’affaire, le lieu. S’il s’agit d’un consommateur, définissez son âge, son lieu de vie, son secteur d’activité, ses loisirs,… S’il s’agit d’un média, sa taille, son public, son type de diffusion, son message, …

La définition des habitudes de consommation et de communication du personna est importante car elle déterminera son adéquation avec votre offre. Il est donc essentiel de définir le budget, les lieux et les périodes d’achat, les motivations, …

Composez une grille de critères pour affuter vos personnages. Utilisez votre travail d’analyse sur vos clients actuels mais n’hésitez pas à aller plus loin. Contactez vos clients type. Faites des entretiens.

Concentrez-vous ensuite sur l’acte d’achat : avec qui travaillez-vous ? Y a-t-il un service communication ? Qui paye et comment ? Comment le client a-t-il été approché ? Quel argument l’a convaincu ? A quel moment (heure, saison, …) effectue-t-il ses achats ?

Enfin, faites un résumé pour chaque personna. Il rassemblera toutes les caractéristiques. Regardez ensuite si cette liste de persona correspond à ce que vous aviez imaginé comme utilisation de votre produit. Est-ce que votre production aurait besoin d’un ajustement ? Est-ce réalisable ? Ou bien, vous aimeriez justement changer de cible ? Imaginez donc le persona idéal. Adaptez alors en ce sens votre nouvelle stratégie de communication.

Conclusion

Grâce à cette liste de personas qui constitue votre cible marketing, vous pourrez créer du contenu et adapter votre production en fonction des attentes et des besoins de votre cible. Allez les chercher, envoyez leur un article de votre blog pour creuser votre niche et développer ainsi votre expertise. Cette stratégie vous permettra d’obtenir des clients engagés et ainsi d’augmenter votre chiffre d’affaire.

Régulièrement, retravaillez vos personas. Ils évoluent tout comme vous et votre offre. Faites des enquêtes de satisfaction. Ne vous concentrez pas uniquement sur vos plus gros clients. Ils auront moins de temps à vous consacrer.

 

Vous avez aimez cet article ? N’hésitez pas à le partager et à vous inscrire à notre newsletter.

7 astuces pour faire décoller son entreprise en 2017

By | Stratégie | No Comments

En 2017, comment atteindre cet avantage concurrentiel qui vous fait parfois défaut ? Quelles seront les grandes tendances ? Retravailler votre communication ? Vous lancer dans le RSE ? Voici 7 astuces pour être au top dans ce monde de plus en plus complexe.

1. S’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs.

En 2017, 60 % du Traffic e-commerce se fera à partir des mobiles (smartphones, tablettes, …). Nous sommes 1,6 milliards à les utiliser. Si vous vendez des produits ou des services, il est donc essentiel pour vous de pendre cette donnée en compte et d’adapter votre site web. Les modes de paiement que vous proposez doivent être responsive. II faut penser à l’expérience client sur mobile. Faites tout pour attirer son regard lorsque celui-ci surfera distraitement sur son mobile.

2. Travailler avec les « influenceurs »

En 2017, les réseaux sociaux sont utilisés par 2,307 milliards d’individus, soit 31 % de la population. Parmi eux, il y a les « influenceurs ». Ceux qui analysent le marché, à l’affut des nouveautés, des nouvelles tendances. Ils sont écoutés et suivis par des millions d’internautes. Aujourd’hui, les 60 % des gens qui achètent un produit le font à la suite d’un conseil reçu sur les réseaux sociaux. On appelle ça le « social selling ». C’est donc avec ces influenceurs, qu’il faudra travailler.

Repérez ceux qui travaillent dans votre domaine et contactez-les. Trouvez celui qui pourra mettre votre marque en valeur.

Aujourd’hui, 85 % des entreprises travaillent avec les réseaux sociaux pour développer leur image de marque, et vous ?

3. Soigner la relation client

De plus en plus sollicité, le client choisira l’entreprise qui aura suscité chez lui une émotion, celle qui lui enverra une information rapide, pertinente et contextualisée. A l’ère où les logiciels add-blocks se développent, votre stratégie devra être calibrée avec un engagement plus poussé. Cela peut se concrétiser avec un live chat ou encore un programme de fidélité en ligne. On parlait auparavant de ciblage, il faut désormais aller plus loin. Tous les éléments de vos sites doivent se tourner vers votre cible, que vous aurez soigneusement identifiée au préalable.

On personnalise encore plus avec la réalité augmentée. Suite du phénomène Pokemon Go, on intègre le produit dans la vie du consommateur.

Pensez à chaque étape de la production de vos produits, en ce compris la livraison. 83 % des consommateurs seraient prêts à accepter une livraison plus longue de 2 à 3 jours si elle est gratuite. Cela peut jouer un rôle capital dans votre logistique.

4. Changer ses méthodes de travail

Ouvrez-vous à de nouvelles techniques de travail. Des nouvelles méthodes et de nouvelles études sur l’amélioration des performances arrivent tous les jours.

Par exemple, adoptez la « methode pomodoro ». Elle consiste à mettre son minuteur de cuisine (parfois en forme de tomate) sur 25 minutes. Pendant ce temps, vous vous concentrerez sur une tâche à effectuer en occultant tous les détracteurs comme votre téléphone, vos notifications mails, etc, … 25 minutes, c’est la durée de concentration moyenne du cerveau humain. Cette méthode garantit de moins s’éparpiller. Essayez !

Une autre technique qui fait ses preuves et qui a été adoptée dans de plus en plus de sociétés consiste à travailler avec un bureau debout. Les réunions debout sont plus productives. On est moins distrait et l’on va plus vite à l’essentiel.

5. Intégrer le RSE dans sa stratégie d’entreprise

Désormais, les dirigeants de toutes les grandes entreprises se tournent vers le RSE. Les reportings sur les risques climatiques des entreprises vont augmenter. Cela peut devenir un véritable outil pour votre stratégie de communication et de vente. Mais pour cela, il faut que chaque travailleur de votre entreprise comprenne les tenants et les aboutissants du RSE. Il faut que chacun s’investisse et s’engage. Pourquoi pas, avec l’aide des outils numériques.

6. Intégrer les vidéos dans sa communication

Dans votre stratégie de communication, intégrez de plus en plus les vidéos. Les consommateurs préfèrent une vidéo où vous leur présenterez directement les avantages de votre produit, où vous leur parlez directement. En deux minutes, ils auront ainsi intégrer les informations de tout un article. Dans une ère où l’on zappe plus facilement et où l’on veut une information rapide, la vidéo est un outil efficace. Le taux de clics est 41 % plus haut pour les vidéos que pour les articles. Youtube reste le premier média devant Snapchat, Instagram et même Facebook pour les vidéos.

Lancez-vous, en préparant vos vidéos ou en optant pour le live qui connaitra un grand boom en 2017. Le gif revient aussi. Les internautes veulent de la variété.

7. Toujours accorder une importance au SEO mais aller plus loin

93 % des recherches sur Google se font pour une information locale. 18% terminent sur un achat. Ce sont des détails qu’il vous faudra peaufiner pour augmenter votre plus-value et vous garantir l’arrivée de clients.

Prenez aussi en compte les algorithmes des réseaux sociaux et hiérarchisez vos informations. Ces fameux algorithmes ont plus d’impact sur les réseaux que nos propres choix. Votre marque aura un temps d’avance si vous réussissez à dompter ces règles.

Attention tout de même à varier vos contenus. Ceux-ci doivent être pertinents et de qualité. Les internautes sont plus exigeants.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire. Je serai ravie d’en discuter avec vous.

Mots et Tendances travaille avec Les Etuis Mirault

By | Actualités | No Comments

Cette année, Mots et Tendances a contribué à la promotion de l’entreprise Les Etuis Mirault lors du Salon Pack and Gift.

Les Etuis Mirault

Les Etuis Mirault est une entreprise qui développe et innove depuis plus de 130 ans des emballages et des packagings au fil des tendances.

Ses produits et ses créations sont destinés à l’univers du luxe. Elle y consacre tout son savoir-faire en suivant les valeurs de l’excellence et du made in France. Elle s’applique depuis toujours à respecter la noblesse des matières.

Une collaboration avec Mots et Tendances

Mots et Tendances travaille depuis début 2016 sur la communication web des Etuis Mirault. L’Agence produit des contenus éditoriaux pour le site mais aussi pour des campagnes mails. Nous veillons également à la qualité du référencement du site web et à la promotion de la marque sur les réseaux sociaux.

Nous avons par exemple collaboré sur leur promotion lors du Salon Pack and Gift et travaillé ensemble sur leur candidature au concours Pack Fiction. Ce concours était une occasion de présenter leur nouveau produit : un emballage en tissu contenant des capsules de parfum.

Pour plus d’informations sur les Etuis Mirault, consultez leur site ou leur page contact.

Ce projet vous intéresse ? Vous prévoyez prochainement un événement et vous aimeriez que Mots et Tendances vous accompagne dans votre communication ? Ecrivez-nous. 

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir autour de vous via les réseaux sociaux en cliquant sur les liens ci-dessous ou écrivez-nous.